Accueil

le SOS des cétacés !

AIDEZ-NOUS, cliquez ici

IL Y A UNE URGENCE !

Chaque jour, des milliers de dauphins et de baleines meurent sous l’action de l’Homme.
AGISSONS ENSEMBLE MAINTENANT pendant qu’il en est encore temps !

Mata Tohora… qui sommes-nous ?

Basée à Tahiti depuis 2013, Mata Tohora est une association polynésienne de Loi 1901, pour la protection des mammifères marins, à buts scientifique et pédagogique.

Nombreux sont ceux qui nous ont sollicités pour créer une association, et finalement, c’est pour La Journée de la Baleine, événement pédagogique unique, sur le thème des baleines à bosse, destiné aux enfants défavorisés ou handicapés, que nous avons créé Mata Tohora. 

AMELIORER LES CONNAISSANCES et LES TRANSMETTRE, FORMER, INFORMER, SENSIBILISER et COMMUNIQUER, telles sont les missions de Mata Tohora.

Avec son équipe constituée de chercheurs en biologie marine et de vétérinaires, elle crée des programmes de recherche pour mieux connaitre les cétacés, identifier et mesurer les dangers et propose ainsi au gouvernement des mesures de protection adaptée.
Son esprit pluridisciplinaire fédère les passionnés de mammifères marins, amateurs et professionnels pour réaliser tous ensemble des projets innovants, toujours pour l’intérêt des cétacés dans leur milieu naturel.

Mata Tohora agit rapidement et efficacement sur l’ensemble des 5 archipels de la Polynésie : Les bénévoles de son réseau sont formés pour intervenir en cas de problèmes (baleines ou dauphins pris dans des filets, ou dans des lignes perlières, échouage de cétacés vivants ou morts, etc.)

Plusieurs activités et évènements vous sont proposés tout au long de l’année, sur l’ensemble de la Polynésie française : études, stages, conférences, communication grand public et notamment sur l’eau, sensibilisation dans les écoles, etc.

Alors, suivez l’actualité et n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter !

Désormais, il vous est possible de soutenir nos actions et d’adhérer en ligne à l’association Mata Tohora.

Merci par avance et à bientôt !…