«

Quelques indices…

Il existe 87 espèces de cétacés (baleines, dauphins et marsouins) dont au moins 1/3 fréquentent les eaux de la Polynésie française. 
Ces animaux y résident de façon permanente (sédentaires ou nomades) ou y séjournent temporairement lors des phases migratoires (migrateurs) notamment en période de reproduction. 

Reconnaître les mammifères marins reste parfois difficile selon les espèces. Il peut arriver de confondre certaines d’entre elles, d’autant que les animaux restent peut de temps en surface. Plusieurs indices peuvent aider à les identifier, tel que la taille, la couleur, la tête, les nageoires (dorsales, pectorales et caudale) et le souffle. La saison peut permettre de reconnaître les animaux migrateurs par exemple.

Le souffle est le premier indice que l’on peut percevoir parfois de très loin. Sa hauteur, sa forme, sa visibilité et sa fréquence varient selon les espèces.

Le souffle d’une baleine à bosse peut atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur. Selon les conditions climatiques (vent calme à modéré), il est visible à plusieurs centaines de mètres.

La couleur des animaux permet également de les reconnaître et dans certains cas d’identifier l’espèce.

La taille est également un facteur important. Le plus petit dauphin de Polynésie française est le dauphin long bec (1,8-2 mètres) et le cétacé le plus grand rencontré dans le sanctuaire est le rorqual bleu (25-30 mètres)

Les nageoires sont parfois très spécifiques d’une espèce comme les nageoires pectorales de la baleine à bosse (jusqu’à 4 mètres de long), le globicéphale qui possède des pectorales coudées. La dorsale des orques est également reconnaissable par sa forme droite (et haute chez le mâle).

La tête, partie du corps souvent émergée, est parfois très caractéristique. Elle peut être carrée (cachalot), globuleuse (globicéphale), avec un rostre long et fin (dauphin long bec), sans rostre apparent (dauphin d’Electre), etc.

Les fiches qui vous sont présentées détaillent les éléments les plus caractéristiques par espèce, pour celles qui sont les plus observées en Polynésie française.

Les sédentaires :

Les Nomades :

Les migrateurs :

baleines&dauphins-pf-60x40-BD-4-12