Les observer

En décembre 1995, un décret du gouvernement de la Polynésie Française inscrivait les baleines et autres mammifères marins des eaux intérieures, de la mer territoriale et de la zone économique exclusive (ZEE), sur la liste des espèces protégées (catégorie B), interdisant la mutilation, le harcèlement, la capture ou l’enlèvement, la consommation et la chasse, ainsi que la détention, le transport, l’importation et l’exportation de ces espèces.

La mer territoriale et la ZEE  de la Polynésie Française ont été déclarées sanctuaire pour la protection et la sauvegarde des baleines et autres mammifères marins, par l’arrêté N° 622 CM du 13 mai 2002. Au sein de ce sanctuaire, les observations sont réglementées selon des lois d’approche précises et nécessitent l’obtention d’une licence pour être conduites de façon commerciale.

Un guide d’approche a été édité par le Ministère de l’Environnement pour informer le maximum de personnes (particuliers ou professionnels) souhaitant observer les mammifères marins.

Onze règles élémentaires sont pour :

– diminuer au maximum le stress de chaque animal ;

– limiter les effets néfastes sur les groupes et leur comportement social ;

– limiter les risques d’accidents ;

– profiter au maximum du moment partagé avec les animaux, car sans dérangement, les cétacés sont observables plus longtemps et dans de meilleures conditions pour tous.

Pour cela, il s’agit de :

  • Réduire la vitesse à 3 nœuds dans un rayon de 300 mètres autour des cétacés ;
  • Garder toujours le moteur en route et le mettre au point mort si l’animal se rapproche volontairement de l’embarcation ;
  • Ne pas changer brusquement de direction et de régime de moteur (y compris en fin d’observation) ;
  • Respecter les distances d’approche, notamment en période de reproduction, en raison des risques que peuvent occasionner les parades amoureuses des grands cétacés pour les navires ;
  • Suivre une route parallèle aux animaux en déplacement ;
  • Ne pas couper la route des animaux en déplacement ; (y compris pour se mettre à l’eau … puisqu’ils se déplacent !)
  • Ne pas s’approcher des petits non accompagnés ;
  • Ne jamais séparer les membres d’un même groupe ;
  • Ne jamais bloquer un cétacé entre le récif ou une terre ;
  • Ne pas pousser les animaux dans une passe ou une baie ;
  • Ne pas encercler les animaux.

Dans l’eau, pour profiter pleinement de l’observation, restez au moins à 30 mètres  des animaux … la patience est la règle d’or pour partager des moments magiques. Les animaux décideront d’eux-mêmes s’ils veulent se rapprocher. En forçant l’observation, ils risquent de partir… et l’observation sera finie…

DIREN affiche-baleine-40-60